Dossier de Presse - Mars, mois international de luttes pour les droits des femmes

Nos revendications, notre positionnement politique, notre travail se construisent à partir de la réalité de terrain et de la parole des personnes rencontrées, concernées.

03/03/2019
Dossier de Presse - Mars, mois international de luttes pour les droits des femmes
Chaque année, nos équipes reçoivent près de 7000 personnes lors de consultations et d’entretiens individuels ou de couple, dans un cadre bienveillant et confidentiel et rencontrent près de 23 000 personnes dans le cadre de séances collectives et d’animations. Nous observons en permanence les réalités sociales et leurs évolutions. Notre légitimité se fonde sur nos actions au plus proche de nos usagèr·e·s et de la population.
Nos revendications, notre positionnement politique, notre travail se construisent à partir de la réalité de terrain et de la parole des personnes rencontrées, concernées.
Le gouvernement nous a récemment proposé de participer au ‘grand débat’ en organisant des échanges autour des conditions de vie des femmes et des familles
monoparentales.
Mais des débats nous en proposons toute l’année, les discussions nous allons les provoquer.
Le 8 mars, pour la journée internationale des luttes pour les droits des
femmes, à 15h40 nous serons dans la rue pour revendiquer l’égalité des genres et des sexualités.
[...]
 Mais pour nous le 8 mars c’est également l’occasion de remercier celleux qui luttent au quotidien pour faire avancer nos droits. Celleux qui se battent pour l’égalité des genres, celleux qui contribuent à prouver qu’un autre monde est possible. Celleux qui chaque jour se lèvent pour remettre dans le débat public les luttes féministes, celleux qui défendent les droits des femmes et des personnes LGBTI à travers des animations dans les écoles, les collèges, les lycées, à l’université, dans les quartiers, les MJC, les Maisons des  Habitants, les marchés etc.
Celleux qui se mobilisent à chaque fois que nos droits sont questionnés, mis en danger par des extrémistes religieux au nom de « débats bioéthiques », par des professionnel·le·s de santé au nom de leur « clause de conscience », par des masculinistes «au nom de leur misogynie» et plus largement
par le patriarcat qui les fabrique et qui nous écrase, nous blesse et tue l’un.e d’entre nous tous les 3
jours…

A celleux qui innovent, qui improvisent, qui nous bousculent et qui chaque jour envoient valser les codes de notre société hétéro-normée.
A celleux qui doutent, qui se questionnent, qui interrogent, qui échangent, qui participent aux grands comme aux petits débats.
A tou.te.s celleux qui comprennent que c’est dans la diversité de nos genres, de nos sexualités, de nos cultures et de nos opinions que se nichent nos plus grandes richesses.
A nos Luttes, à nos Amours. Les premières seront victorieuses
car les secondes dureront toujours.
 
p2-3 : Edito du Planning Familial de l'Isère pour Mars 2019
p4-5 : Grève féministe du 8 mars "on vaut mieux que ça"
p6-7 : Les Dérangeantes, notre festival ciné dans les quartiers de Grenoble
p8-9 : Ciné-échange "Les Invisibles" et collecte de protections périodique
p10-11 : Inauguration du Planning Familial Echirolles-Eybens - Conférences gesticulées et Portes ouvertes
p12 : Porteur de paroles et saynètes sur la place des femmes dans l'espace publique
p13-14 : A venir...

 

Intégralité du dossier de Presse ici