Actions

Réseau Mariage Forcé 38

Le mariage forcé consiste à être marié à une personne connue ou inconnue contre son gré. Cette démarche ignore la volonté des jeunes femmes mais aussi des jeunes hommes. Il est organisé par les familles qui ne respectent pas voire ne se soucient pas du non consentement de leur enfant. Les jeunes qui tentent d'y échapper sont très souvent confronté(e)s à une rupture familiale avec tous les dangers et les difficultés que cela peut engendrer.

En France, le mariage forcé est interdit.

Avoir le choix, c’est avoir le droit de ne pas se marier et avoir le droit de dire NON.

Les signaux qui doivent alerter

Souvent, des violences sont exercées pour faire pression: papiers  retirés à la personne, insultes fréquentes, coups et privations de toutes sortes, interdiction de continuer la scolarité, enfermement et séquestration à la maison…
Un mariage forcé peut avoir de graves conséquences telles que des rapports sexuels non consentis, c’est-à-dire des viols, des grossesses non voulues, des violences de couple, une perte d’autonomie et de liberté, une déscolarisation, des dépressions…

Que faire en cas de mariage forcé ?

  • Vous êtes menacé-e de mariage forcé, ne restez pas seul-e, parlez-en autour de vous, à des personnes de confiances: ami-e, assistante sociale, éducateur, professeur, infirmière…et contactez le réseau Mariage Forcé 38.
  • Vous avez été marié-e de force, contactez le réseau Mariage Forcé.
  • Une sœur, une amie ou une cousine sont menacées de mariage forcé: en tant que citoyen-ne, il faut signaler cette pratique illégale.
  • Vous êtes un-e professionnel-le ayant rencontré des personnes confrontées à un mariage forcé et vous cherchez un lieu ressource

Contactez le réseau Mariage Forcé 38 au:
Tel: 06.45.22.65.51 ou email: mariageforce38@yahoo.fr

Qu’est-ce que le réseau Mariage Forcé 38

Le réseau mariage forcé 38 a été créé fin 2007 afin d'accompagner les différentes personnes confrontées à un mariage forcé, qu'il soit réalisé ou prévu. Ce réseau s'inscrit dans un réseau national, porté par le Planning Familial et soutenu financièrement par le Fond Européen d'Intégration. Il est constitué de plusieurs associations et institutions:
Le Planning Familial, Solidarité Femmes Milena, Amicale du Nid, Association AIV, l'Appart', Le Rialto, Amnesty International.

Une relative protection française

En France, peu d’études existent sur le sujet. Un rapport du Haut Conseil à l’intégration a pourtant estimé à 70 000 le nombre de jeunes filles concernées chaque année. Ces chiffres sont difficilement vérifiables car le mariage relève de la sphère privée.
En Isère, le réseau Mariage Forcé 38 a accompagné 11 femmes en 2011.

Pour lutter contre le risque de mariage forcé, l’âge légal du mariage pour les femmes est passé en France en 2006 de 15 à 18 ans en mettant désormais les hommes et les femmes sur un pied d’égalité. Dans tous les cas, que l’on soit mineur-e ou majeur-e, on a le droit de refuser d'épouser quelqu'un que l’on n'a pas choisi. La loi prévoit le nécessaire consentement des deux futurs époux, l’interdiction de la polygamie et des mariages entre personnes ayant des liens de parenté.

Initiative soutenue financièrement par le Fonds Européen d'Intégration